Aller au contenu principal

Petit écrivain deviendra grand. Rite de passage et ensauvagement dans l'écriture de jeunesse de Victor Hugo

Petit écrivain deviendra grand. Rite de passage et ensauvagement dans l'écriture de jeunesse de Victor Hugo

Auteur
Sophie Dumoulin
Résumé
Alors que le jeune Victor Hugo cherche à faire sa place parmi les grands et qu’il est encore influencé par le style des Anciens, nous pouvons lire dans ses quatre premiers romans – Han d’Islande, Bug-Jargal, Le Dernier jour d’un condamné et Notre- Dame de Paris – une tension entre le cadre rigide des modèles littéraires et le contenu particulier des œuvres. Notre contribution se propose d’éclairer, à partir d’une interprétation anthropologique de cette écriture qui se cherche, un des aspects culturels de la formation du romancier. Le parcours romanesque de l’auteur, de 1823 à 1831, y est en effet étudié à la lumière d’un temps particulier du rite de passage canonique, soit l’expérience d’ensauvagement, dont les échos retentissent tant dans le style des écrits que dans les procédés mêmes du travail créateur – le tout engageant la construction identitaire du sujet rituel.
Si notre lecture des apprentissages de V. Hugo nous permet d’avancer une théorie unifiante de ses premiers romans, elle s’attache ultimement à comprendre comment l’écrivain y acquiert une forme de maturité qui le mettra en voie de devenir l’un des plus illustres auteurs et penseurs de son siècle.
Année de publication
2011
Revue
Pratiques
Volume
n°151-152 : "Anthropologies de la littérature"
Édition
Sous la direction de Jean-Marie Privat et Marie Scarpa
Nombre de pages
p. 169-186
Numéro ISSN
2425-2042
URL
DOI
10.4000/pratiques.1848
Consulter la fiche de l'auteur·e
Notions
The website encountered an unexpected error. Please try again later.