Aller au contenu principal

Comment Gaspard, Rémi, Clopinet apprirent à lire et ce qu'il advint...

Comment Gaspard, Rémi, Clopinet apprirent à lire et ce qu'il advint...

Auteur
Marie-Christine Vinson
Résumé
La littérature de jeunesse accompagne souvent le passage plus ou moins ritualisé des enfants dans le monde de l’écrit. Nous avons donc choisi d’étudier les processus d’acculturation à l’ordre de l’écrit et les modes de mise à distance des pratiques d’oralité traditionnelles et/ou populaires. Notre analyse porte plus particulièrement sur « La Fortune de Gaspard » de la comtesse de Ségur, « Sans Famille » d’Hector Malot, « Les Ailes de courage » de George Sand, trois récits dans lesquels les tensions provoquées par le passage d’une culture orale à une culture écrite légitime, sont constitutives de tout ou partie de la fiction. La lecture ethnocritique que nous proposons permet d’observer les logiques culturelles divergentes à l’oeuvre dans les textes (domination de l’écrit, résistance de l’oralité, affrontements et réglages culturels, complémentarité) et leurs retraductions dans la littérature du siècle de l’alphabétisation généralisée.
Année de publication
2009
Revue
Romantisme. Revue du dix-neuvième siècle
Volume
n°145 : Ethnocritique de la littérature
Édition
Armand Colin
Issue Number
Sous la direction de Jean-Marie Privat et Marie Scarpa
Nombre de pages
p. 65-78
Date de publication
10/2009
Numéro ISBN
978-2-200-92606-9
URL
DOI
10.3917/rom.145.0065
Consulter la fiche de l'auteur·e
Notions
The website encountered an unexpected error. Please try again later.